Le mot de notre Maître de chai

02 octobre 2019

Notre maître de chai, Jean-Marie, vous raconte les vendanges.

Elles se sont déroulées le samedi 21 septembre par une chaude journée d’été (27°). Après le café d’usage, nos vendangeurs nombreux comme à l’accoutumée -une quarantaine-se sont mis à l’œuvre.

La sécheresse qui a sévi depuis des mois a fortement impacté la dimension des grains ; de plus, l’état sanitaire moyen du raisin ne laissait augurer qu’une modeste quantité de moût en final. C’est en effet 70 litres de moût d’un bon potentiel alcoolique (11°8) que nous avons lancé en fermentation. Auparavant, le moût a été éclairci par enzymage et débourbage avant mise en fermentation.

A signaler l’utilisation cette année d’un égrappoir mécanique qui a permis un gain de temps important et surtout favorisé le pressurage du raisin par un éclatement préalable des grains.

Fait inhabituel, nous avons entrepris de vendanger un raisin noir à jus noir provenant de la taille d’une vigne plantée auprès des ateliers d’artistes résidant dans le parc de MNA. Ce raisin très sucré affichait un potentiel alcoolique de 15° ; la quantité de moût obtenue est de 30 litres. A ce jour, ce futur vin rouge a été traité en parallèle du blanc et l’on est impatient de connaître le résultat final.

Au moment où j’écris ces lignes, la fermentation du blanc, comme du rouge, est en voie d’être achevée et ce n’est que dans trois ou quatre mois que l’on aura connaissance des vins obtenus.

Quelques photos…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s